30 décembre 2008

MAROC : La désillusion à son comble

L'année 2008 est une année vierge, que ce soit au niveau des clubs ou de la sélection nationale.

Les résultats enregistrés sont décevants. Ils ne datent pas d'aujourd'hui, mais depuis plusieurs années. La dernière grosse performance réalisée par le cinq national remonte à l'édition de 1980 où il a terminé à la troisième place lors de la coupe d'Afrique des nations.

Consciente de cette situation, la Fédération royale marocaine de basket-ball a mis sur place un plan d'action susceptible de redorer le blason de cette discipline.
Il faut, d'abord, élargir la base des structures d'accueil à 150 clubs au lieu de 72 en 2007 et porter le nombre de licencies à 150.000 au lieu de 10.000 actuellement ; ensuite, améliorer les performances des équipes nationales masculines et féminines pour intégrer le top cinq à l'échelle africaine ; enfin, développer la pratique du basket-ball dans toutes les villes du Royaume pour en faire une force de pénétration des jeunes et un levier de développement durable.

Pour atteindre ces objectifs, la FRMBB devra mettre en œuvre une stratégie globale qui s'articule autour des axes principaux suivants : le renforcement du dispositif de formation des joueurs et des cadres, le développement des structures d'accueil et des ligues régionales, le développement des infrastructures, la valorisation des compétitions, la réorganisation de la structure fédérale et l'adaptation de la réglementation et la promotion du basket-ball de masse et sa vulgarisation.l