20 décembre 2007

MAROC : Le CMC bénéficie d'un nouveau sponsor

Le Cercle municipal casablancais, CMC, vient de signer un contrat de sponsoring avec le grand constructeur automobile coréen, KIA. Ce dernier ne s'investit que si la certitude lui est donnée que le club sponsorisé présente des garanties de sérieux et de transparence.
Le CMC, depuis un certain temps, a connu des changements radicaux. Nouveau comité, nouvelles têtes, nouvelle stratégie, nouvelle approche des problèmes, nouveaux aménagements de la salle, nouvelle direction administrative…

Le CMC, dont le comité a été désigné par Majliss Al Madina et son président Mohamed Sajid, maire de Casablanca, se démène comme un beau diable pour se mettre au diapason des ténors de la première division «A».
L'histoire sportive du prestigieux club casablancais n'est pas pour plaider en la faveur de la situation du club qui a évolué, 16 ans durant, dans le purgatoire des divisions inférieures. Sa récente accession chez les clubs de l'élite et son retour dans la cour des grands ont nécessité les grandes manœuvres. Sitôt chez les grands de la nationale une «A», le maire de la ville, conscient de l'importance du sport et des principes de noblesse, de fair-play et du rôle qu'il joue, s'est empressé de réunir son comité pour appuyer le club qui représente, non seulement, la wilaya mais toute la métropole.

Sitôt dit, sitôt fait, le président d'Al Majliss demande aux membres sportifs de choisir ceux qui apporteront un plus à un club qui a, toujours, été un modèle, voire une pépinière.
Le CMC avait enfanté de grands noms du basket qui ont illuminé la balle au panier nationale par leurs prouesses et porté haut les couleurs tant du grand club casaoui que de l'équipe nationale.

Conscient, donc, de l'importance du club et du rôle qu'il joue aux côtés du Wydad et du Raja, Majliss Al Madina fera appel à des hommes connus pour leur grande connaissance du sport en général et du basket en particulier, également pour leur relationship et enfin pour leur maîtrise de la gestion.
Ainsi, des noms de dirigeants sportifs feront leur apparition dans ce comité et d'autres, même s'ils n'y figuraient pas, apportaient de leur eau au moulin.
Mohamed et Khalid Tajeddine, Mohamed Morchid, Yassine Saâdallah, maître Hamdani. Ces hommes de terrain, appartenant ou supportant même d'autres clubs, n'hésitent pas à se solidariser avec le CMC pour en faire un club avec de nombreux motifs de fierté.
-------------------------------------------------
CMC, source intarissable
Le CMC vient de rempoter une seconde victoire avec un groupe de joueurs ambitieux qui combattent pour demeurer grands parmi l'élite du basket-ball national. Les joueurs se sont défoncés pour mériter la confiance placée en eux par Al Majliss et le comité qui le représente. Une seconde victoire qui permet au CMC tous les espoirs. Comité et joueurs ne cessent de redoubler d'effort pour éviter l'effet de l'ascenseur.