30 novembre 2007

TUNISIE : DTN : ça se fait attendre

Si Mounir Ben Slimène tient encore la corde, les choses n’ont pas encore avancé : la FTBB prend encore son temps

Annoncé comme imminent DTN de la FTBB, Mounir Ben Slimène n’a pas encore officialisé son accord avec la FTBB. L’accord de principe y est comme nous l’avons annoncé il y a quelques semaines, mais les choses en sont restées là. Différend dans les avantages financiers ? Non, mais les deux parties n’ont pas encore décidé la mission et les objectifs de la DTN pour la période à venir. Le président de la FTBB, premier et unique décideur dans ce dossier, n’a pas encore fait le pas pour officialiser l’accord de principe avec M.Ben Slimène. Il s’agit d’une période de recul, de réflexion qui dure un peu trop. Après le départ de Naceur Ghrib, Nidhal Abdelkarim et Kacem Ouerchfani assurent l’intérim à la DTN, mais justement jusqu’à quand ?! Seul le président de la FTBB connaît la réponse. Il hésite probablement sur les détails de la mission du futur DTN, ainsi que sur ses prérogatives et son champ d’autorité et d’action. Peut-être que, dans toute cette confusion qui a commencé en été avec la cascade de limogeages retentissants des sélectionneurs nationaux (Ryadh Ben Abdallah, Monem Oun, Habib Bayoudhi, Kaouther Achour) et qui s’est prolongé jusqu’au départ de Naceur Ghrib, le président de la FTBB et le Bureau fédéral pistent d’autres techniciens.
Peut-être aussi que le choix du Sénégalais Moussa Touré comme sélectionneur des féminines ouvrirait la voie vers l’idée d’un DTN étranger. Ce n’est pas à exclure, mais pour le moment, c’est Ben Slimène qui tient la corde.

Expert Fiba

En attendant de clore le dossier DTN, Mounir Ben Slimène vient d’obtenir, avec brio, le grade d’expert Fiba après avoir réussi l’examen de passage en grade organisé par la Fiba en Syrie. Désormais, l’ex-sélectionneur national, dirigera des stages de recyclage et d’instruction à l’adresse des entraîneurs. Une distinction pour le basket tunisien et pour l’école tunisienne.
R. EL HERGUEM